MCDA, un taux d’anomalies en légère baisse mais un taux de non-conformité des prélèvements en augmentation selon la DGCCRF

Sur les 1187 établissements qui ont été visités dont notamment 236 visites au stade de la production, 127 au stade de l’importation ou de l’introduction et 533 au stade du commerce de détail, il a été constaté par la DGCCRF un taux d’anomalies par établissement de 29 % (31 % en 2018).

374 échantillons, tout type de matériaux confondus, ont été prélevés afin de vérifier leur conformité à la règlementation en vigueur. Les analyses relatives à l’aptitude au contact alimentaire ont mis en évidence la non-conformité de 59 échantillons soit un taux de non-conformité de près de 16 %, en hausse par rapport aux années précédentes (12 % en 2018).

Que ce soit sur les matériaux plastiques ou les papiers-cartons les dépassements de migrations en phtalates (substances classées CMR) sont récurrents.

Une forte hétérogénéité est observée dans le respect de la règlementation selon la taille des opérateurs et le stade du contrôle.

Pour savoir plus, veuillez rejoindre l’initiative FoodContactCompliance et notre veille associée.